FABMIC

Biographie Fabiana de Barros & Michel Favre

Fabiana de Barros est une artiste suisse d’origine brésilienne. Formée à l’Université d’Art FAAP de São Paulo et à l’Ecole Supérieure d’Arts Visuels de Genève.
Son oeuvre se situe dans le champ de l’Art Contextuel et Relationnel où le public joue un rôle primordial. C’est ainsi qu’elle a réalisé la plupart de ses œuvres telles les « Tours du Monde » (1987), d’où est née son étrange agence de voyage « Aller/Re-Tour » (1989). Assis face à l’artiste, le visiteur « voyageait » sans se mouvoir dans un imaginaire inspiré de peintures et de dessins de l’artiste. Avec Michel Favre, elle a créé « AUTO PSi » (2004), une intervention urbaine dans laquelle des passagers d’un taxi étaient transportés gratuitement en échange d’une histoire imaginaire racontée durant le trajet. Avec le « Fiteiro Cultural » (1998), œuvre développée sur plus de 10 ans, Fabiana de Barros a fait circuler dans plusieurs villes du monde, de New York à la Erevan, un kiosque en bois à géométrie variable dans lequel le public est invité à intervenir et à y vivre sa culture comme un art. Toujours dans le domaine de l’art participatif, Fabiana a récemment créé un « Concours de beauté intérieure pour un pique-nique anthropophage  » qui a mobilisé le public et l’un des principaux journaux de Genève.

Principales expositions :
1º Bienal das Canarias, Espagne.
8º Bienal de La Habana, Cuba.
20°, 24° et 25° Bienal Internacional de São Paulo.
7° Biennale du Mercosul, Porto Alegre

Michel Favre est un cinéaste et photographe suisse formé à l’Ecole Supérieure d’Arts Visuels de Genève. Dès la fin des études, Michel Favre réalise des courts métrages au travers desquels il explore la relation au matériau filmique, que ce soit par le développement artisanal et empirique de la pellicule (Supendus à un fil -1985), l’appropriation de matériel filmé déjà existant et sa relecture sous forme de found footage (L’An -1988) ou la recherche de narrations à plusieurs niveaux entre le réel et la fiction (Stock – 1992).

Sa filmographie comporte également plusieurs documentaires réalisés pour la Télévision Suisse Romande ainsi que les long-métrages Geraldo de Barros  – Sobras em Obras (1999), primé à de nombreuses reprises, et L’image à paroles (2006), écrit en collaboration avec Fabiana de Barros à partir du projet AUTO PSi. Il développe une œuvre aux croisées des approches de la représentation du réel au cinéma et dans l’art contemporain et s’intéresse en particulier à la question de la suppression du sujet dans le film et au dispositif comme point de départ pour un regard sur le réel. Son dernier film, si près  si loin (2012), développé en collaboration avec l’artiste plasticienne Carmen Perrin, a reçu plusieurs prix dont celui du meilleur documentaire historique au New York International Film Festival de Los Angeles.

Principales expositions et festivals:
1º Bienal das Canarias, Espagne, 2006
Mostra Internationale de São Paulo, 1999, 2006, 2012
Visions du Réel, Nyon, Suisse, 2000, 2006, 2012
New York International Film Festival de Los Angeles, 2012
E Tudo Verdade, São Paulo/Rio, 2000, 2006
Festival CINEMÍSTICA, Granada, Espagne, 2014
Festival Inter. de cine de los derechos humanos, Sucre, Bolivia, 2013
Festival de Mar del Plata, Argentine, 2012
Festival FILMAR, Genève,  2012
Globians Doc Fest Berlin, 2012
Millenium Film Festival, Hongrie, 2000
Etats Généraux du Documentaire de Lussas, 2000
Festival du cinéma de Oberhausen, Allemagne, 1988
Festival des médias de Osnabrück, Allemagne, 1986

imagerie decorative
imagerie decorative