Fabiana_de_barros

Née à Sao Paulo en 1957, Fabiana de Barros est la fille d’une des personnalités les plus marquantes de la photographie et de l’art moderne brésiliens: Geraldo de Barros. De 1979 à 1983 elle étudie à la Faculdade de Artes Plásticas, Armando Alvares Penteado, São Paulo , notamment avec le peintre Antonio Carelli. En 1985, elle part en Suisse grâce à une bourse de voyage d’études. Là, elle rencontre l’artiste Carmen Perrin, avec laquelle elle poursuit un postgrade de 1988 à 1991 à l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Genève (aujourd’hui HEAD) et obtient sa spécialisation en Multimédias. Elle s’oriente alors vers la sculpture, élargit son travail aux installations et s’implique dans l’art public. L’artiste aime les rencontres, tisse des réseaux qui aboutissent à des œuvres nourries de dynamiques multiples. Des thèmes récurrents apparaissent dans son travail: le voyage, la mégapole, l’influence du contexte social et urbain sur les humains et les relations entre ceux-ci.

En 1987, Fabiana de Barros présente sa première exposition individuelle : « Tours du monde » à Genève. L’exposition ira ensuite au MASP Sao Paulos ‘Art Museum. En 1988, elle est invitée à la 20e Biennale de Sao Paulo, Biennale à laquelle elle participe également en 2000 et 2002. En 1991, Fabiana de Barros rencontre le photographe, vidéaste et cinéaste suisse Michel Favre, son mari depuis. Il l’initie à la photographie, à la vidéo et au web-art. Chacun poursuit une activité personnelle tout développant une étroite collaboration et multipliant les oeuvres communes (« Aller-Re/Tour » 1994, « AUTOPSi « 2003,« L’Image à Paroles «2006,  en sont quelques exemples). En 1994, lors de la Biennale de Sao Paulo, Fabiana de Barros et Michel Favre conçoivent l’exposition «  Migraçoes ». Ils invitent 17 artistes suisses à Sao Paulo à créer in situ dans trois musées différents: le Museu da Imagem e do Som, le Museu de Arte de Sao Paulo et le Museu de Arte Contemporanea. Dans ce cadre ils créent l’installation « Aller-Re/Tour » une agence de voyage où Fabiana reçoit les visiteurs en leur proposant un voyage imaginaire à partir de dessins et de peintures. Au fil des années «  Aller-Re/Tour » s’est transformé en une installation vidéo et une série de photos. En 1996, Fabiana de Barros rencontre Adelina von Furstenberg, commissaire d’exposition et fondatrice de l’organisation non gouvernementale « Art for the World ». Cette dernière contribuera à l’intérêt de l’artiste pour l’art contextuel et participatif. Les deux femmes ont plusieurs projets ensemble et participent à des expositions à travers le monde. En 1998, lors d’une residence Pro Helvetia à Joao Pessoa, au Brésil, Fabiana de Barros crée son premier Fiteiro Cultural ou (Kiosque à Culture). L’objet s’inspire des échoppes éphémères du nord-est brésilien où l’on vend et l’on trouve de tout. Cet espace particulier, largement ouvert et construit avec les moyens locaux est un lieu dédié à l’échange culturel. L’artiste y invite tant des personnalités du monde de l’art que le public à investir le lieu pour créer ou s’exprimer. De 1998 à 2010, plus de 15 Kiosques à Culture ont été construits dans le monde. L’espoir ultime exprimé par l’artiste est que l’oeuvre finisse par s’inscrire parmi les objets quotidiens et les noms communs telle une chaise ou une table. En 2005, en collaboration avec le commissaire d’exposition Antonio Zaya, Fabiana de Barros publie OPEN, un livre retrospective sur 7 années d’existence du Fiteiro Cultural. Depuis 2008, le Kiosque à Culture existe également dans le monde virtuel de Second Life où une communauté d’artistes y produits des œuvres et des événements liés aux médias électroniques.

En 2003, Fabiana de Barros et Michel Favre créent “AUTO PSi“, une intervention urbaine dans la ville de Sao Paulo. Le principe est celui d’un échange: une histoire contre un trajet. L’expérience filmée de ces trajets et récits entremêlés est le point de départ du film “l’image à paroles” réalisé par Michel Favre. En 2007, AUTO PSi se déroule à Genève, dans le cadre de la Semaine du cerveau organisé par l’Université de Genève.

Depuis 1989,  Fabiana de Barros  est le commissaire des oeuvres photographiques de  Geraldo de Barros. A ce jour, il en résulte  des expositions ( Allemagne,  à New York et en Suisse) , des publications SOBRAS et FOTOFORMAS, et un documentaire « Sobras em Obras »  réalisé par Michel Favre, deux fois primés dans des festivals.

Portrait de Fabiana de Barros dans le Courrier , juillet 2007

imagerie decorative
imagerie decorative